Mobilisé à 18 ans, mon père, Paul Pourcelot, va se retrouver plongé dans un terrible univers : les tranchées, les fils barbelés, le feu de la mitraille, la mort des camarades, les bombardements incessants, les factions de nuit, les tranchées inondées, le froid, les rats, les poux, les blessures, les gaz, pendant plusieurs années. Il restera de nombreux mois sans voir sa famille, ou un civil. Dans son carnet de notes retrouvé récemment, il a su faire un compte-rendu précis et plein de pudeur de son activité journalière, n’évoquant presque jamais les morts, les doutes, le désespoir.

La Grande Guerre à 18 ans Le témoignage de Paul

SKU : HV001
24,00 €Prix
  • Préambule

    Fils d’un couple de cultivateurs d’un village du Haut-Doubs, dénommé Passonfontaine, Paul René Émile POURCELOT, mon père, était un homme imposant par sa taille et par son aura. J’étais le sixième de notre famille de dix enfants. J’ai connu mon père alors qu’il avait déjà plus de quarante ans. Il avait un regard direct qui imposait naturellement un grand respect, et des yeux rieurs qui traduisaient une grande empathie. De manière naturelle, personne ne le tutoyait, que ce soit les membres de la famille (y compris ma mère) ou les amis. Seuls les anciens combattants pouvaient se le permettre.

    Pour nous, les enfants, cela ne posait aucun problème pour communiquer avec lui, car nous étions habitués à le vouvoyer. L’exemple nous avait été transmis par notre mère, vis-à-vis de laquelle le tutoiement nous était permis.

    Tout le monde savait que notre père avait participé à la Grande Guerre et ceci pratiquement pendant toute sa durée, comme en témoignait ses médailles encadrées avec soin. Il est parti alors qu’il n’avait pas encore 19 ans et en est revenu à 23 ans. Il ne parlait pratiquement pas de cette période avec nous les enfants, ou avec la famille, mais seulement avec les anciens combattants.

    En retrouvant son carnet de notes de guerre, après son décès, nous avons découvert ce qu’il avait vécu au front, avec tant d’autres, jour après jour, pendant plusieurs années !

     Cet enfer, il le décrit avec son écriture fine et précise.

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • Amazon

©2020 Blinkline Books  créé avec Wix.com